3.2 | Jamais le même

Temps de divertissement : 1 minute

Je dévisageais les passants de mon salon, bourdonnant d’ondes erronés.
J’ai rempli ma tasse, aromatisée de feuilles vertes, dans une tige empoisonnée.

J’éprouvais ce creux dans ma poitrine, un silence à la place de mes décibels.
Je me sentais abasourdi, confus, persuadé de m’engager dans une étape habituelle.

Et d’un coup, l’évidence m’a frappé.
Je ne suis pas l’individu que je pensais, je ne me suis pas aperçu que j’ai depuis longtemps dérapé.

Malheureusement, mon existence est loin de ce que j’ai voulu sculpter.
M’abdiquer d’incertitudes, être vaillant vis-à-vis de mes difficultés.

Je ne serai jamais le même, celui qui nageait au milieu des possibilités.
Je ne deviendrai pas un avocat ou un médecin sans frontières, un héros qui a pour vocation de défier chaque probabilité.

Je n’irai jamais sur la lune, je ne serai jamais astronaute.
Mes espoirs se désintègrent, ils disparaissent au sein de mes fautes.

Je ne vois pas qu’à cet instant, je ne sais plus où je vais.
J’ai incarné copieusement ses préceptes, j’ai occulté qui j’étais.

J’ai frotté mes yeux, déchiré une page de mon calendrier.
J’ai renversé du café brûlant sur mes mains, mon cœur métaphorique au fond d’un cendrier.

Je ressentais ce vide dans mes entrailles, l’inhabilité de reprendre les rênes.
Ce n’était pas de la confusion que j’éprouvais, mais bel et bien, l’impression d’être tenu en chaînes.

4 Commentaires

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videMDSH Store