2.9 | Un homme comblé

Temps de lecture : 1 minute

Voudrais-tu personnifier le héros de mes récits ?
Je ne suis plus en apnée sous la pression, foncièrement indécis.

Initialement, j’ai redouté de boire la tasse.
Aujourd’hui, je ne déblatère plus vaguement sur les mois qui passent.

Est-ce pour cela que je ne vois pas mon entourage ces jours-ci ?
Ce n’est pas que je n’ai rien à lui dire, des millions d’allégories traversent mon esprit.

Elles envahissent ma pensée, à l’allure d’un train.
C’est que je préfère pérenniser l’exploration, compiler nos passades, je nous stabilise avec entrain.

Les semaines défilent, c’est fabuleux.
Existe-t-il une possibilité que cela puisse marcher ?
Je me suis écrié tellement de fois que j’étais seul, mais te voilà, à m’enlacer.

Tu me rappelles à quel point j’ai l’air heureux.
J’appréhende le moment où je vais t’inviter à danser.
Ce n’est pas ma dernière rature, mais bien la première fois que j’essaie.

Tu attaques mon discours nerveux.
Je me moque de ta confiance démesurée.
Je t’inspire à plein poumon, te chéris, te décèle, j’en savoure les bienfaits.

Des papillons au ventre, je suis amoureux.
Exalté depuis l’entrecroisement de nos itinéraires, de nos essais.
Je suis emporté par le courant, j’en épouse chaque palier.

S’en effondre tous mes pares feux.
Raisonnablement enivré ton élasticité.
Tu me transcendes, tu me transportes, tu fais de moi un homme comblé.

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videMDSH Store